Programmation 2007

Maison de la Communication  

Spectacles par dates

 

LE ROI DE LA GRANDE SAVANE

Spectacle jeune public

23 mars 2007 à SERMAIZE LES BAINS (école maternelle)

 

Les Balles populaires (Frédéric Pradal) 

Jonglage et théâtre

14 avril 2007 à ALLIANCELLES  

"Bonjour, moi je m'appelle Gorky, les autres ça dépend, des fois ils m'appellent, des fois ils m'appellent pas, des fois tu sais, c'est l'étranger, le manouche, le voleur ou lui ou l'autre ou : Eh toi là bas ! Des fois, et là j'aime bien tu sais, c'est mon ami ; tu sais comme : allez viens boire un coup mon ami. Là j'aime bien. Partout où je vais, tu sais quoi je fais? Non, tu sais pas ? Je fais le spectacle de la jonglerie. Attends, je te montre…"

www.lesitedegorky.com

 

Freddy Coudboul Recordman (Joseph K.)

Records burlesques, spectacle de rue

5 mai 2006 à HEILTZ LE MAURUPT  

Freddy Coudboul, sa profession ? RECORDMAN. Après une enfance difficile à la DASS de Moulin, les frustrations diverses ont permis à Freddy de développer des capacités physiques exceptionnelles qui font de lui aujourd'hui le recordman international de gobage de Flamby ou encore de lancer de mules. Freddy, un homme intrépide toujours accompagné de son bienfaiteur et coach Enrique sans qui il ne serait rien. Vous qui rêvez des exploits les plus insolites, les plus humoristiques, ne manquez pas le grand spectacle de Freddy Coudboul.

http://olioff.free.fr/The_fre.html

 

LA BOITE A PUNAIZZ 

Concert

11 mai 2007 à VROIL  

Au carrefour du jazz, du bal musette et de la     musique tsigane, ce quartet déploie une formidable énergie mêlant virtuosité, talent et décontraction… Musique gaie et populaire, le « tzigano Jazz      musette » fait battre le cœur de toutes les générations. Christophe Lartilleux, le leader de  Latcho Drom, s’entoure de musiciens aussi talentueux que passionnés par la musique des Gus  Viseur, Jo Privat, Django Reinhardt, S. Grappelli,… Ils ont le goût commun du son et du swing de    l’époque.

 

L’Intervention (Ici et Maintenant Théâtre) 

Comédie sociale

9 juin 2007 à VERNANCOURT  

Edmond et Marcinelle sont un couple de jeunes mariés qui s’aiment. Sincèrement. Profondément. Mais ils sont pauvres. Sans le sou, misérables... Il est artiste peintre, elle brode des châles. Elle envie toutes les jolies femmes bien habillées qu’il regarde dans la rue ; lui, envie les beaux jeunes hommes qu’elle croise sur les boulevards. Une douleur profonde les unit et les déchire : la perte d’un enfant qu’ils n’ont pu faute d’argent, faire soigner à temps. Leur pauvre vie, déchirée de crises de jalousie, va être bouleversée par l’irruption d’une jolie femme qui vient rechercher son châle brodé par Marcinelle : Eurydice, accompagnée du baron de Gerpivrac, aristocrate croustillant et sans cervelle. Tout ce petit monde va s’emberlificoter, qui dans les sentiments amoureux, qui dans les rêves de richesse et tout ça finira bientôt... Est-ce que l’argent fait le bonheur ?

 

MiGLiTT’ « CHANSONS FOLLES ET FRANçaises » 

Concert

16 juin 2007 au BUISSON  

Le concert de Miglitt’ est dans la "pure tradition de la chanson française", une énergie exubérante, une folie séduisante, un univers absurde et poétique, des textes légers et décalés, le tout dans un tourbillon à la fois musical et théâtral. Les mélodies sont simples et variées, un peu pop, un peu rock, un peu reggae, un peu militantes, musettes quelquefois inclassables. Miglitt’ c’est trois clowns qui débarquent pour une veillée explosive au coin du jeu. Ils viennent raconter des chansons et bouger des histoires avec la complicité du public. L’alternative à la culture de masse et lasse c’est sans aucun doute ce spectacle vivant d’une extrême convivialité et d’une intimité attachante.

 

Public et Cie (Thé à la Rue) 

Spectacle de rue

1er juillet 2007 à JUSSECOURT-MINECOURT  

Le cabinet Public et Cie est une entreprise de conseil et de médiation dans le secteur culturel. Le cabinet vous envoie Patrick et, grâce au dispositif emploi jeune, Josiane pour améliorer les relations entre les compagnies de théâtre de rue et les spectateurs de théâtre de rue. Leur mission : faire de ce public présent, des spectateurs professionnels. Public et Cie aborde sur un ton burlesque la relation artiste spectateur.

http://www.thealarue.com/SITE.html

                   

La Fleur au fusil (Qualité Street)

Théâtre de rue

7 juillet 2007 à ALLIANCELLES  

Engoncés dans les codes stricts de la mentalité militaire, un adjudant et son subalterne se livrent à l’exercice périlleux du récital en public. En peu de temps, la Bossa-nova remplace le clairon, et le képi prend vite fait la forme d’un nez rouge... Un spectacle aux coups de génie burlesques et aux rebondissements cadencés, rythmé par des personnages follement tiraillés entre codes de conduite et candeur poétique. Spectacle tout public.

 

 

 

http://www.qualitestreet.com         

 

 

 

La Beauté du monde (Qualité Street)

 

Conte écologiste

8 juillet 2007 à ALLIANCELLES  

Avec sa fougue décalée et sa rationalité délirante, voici un homme à l’Oralité Vivante Non Identifiable, qui vous emportera vers son propre univers, constellé de fragilité humaine, de passion et d’humour. La Beauté du Monde est un inclassable récit rocambolesque de science-réalité. Les apartés y servent de piste pour s’envoler librement vers un univers propre à Gildas Puget. On y trouvera tout à la fois l’histoire aventureuse d’une conférence improbable, et la portée écologique d’un témoignage du troisième type.

 http://www.qualitestreet.com

 

En chantier (La Manutention) 

Concert : chanson française

14 juillet 2007 à ALLIANCELLES

http://www.lamanutention.fr/  

 

J’vais m’y faire (Hervé Akrich)

Concert : poésie et chanson engagée

1er septembre 2007 à VAL DE VIERE  

Les textes : disons qu’ils se promènent entre l’univers personnel d’Hervé, sa vision du monde et son attirance pour ce grand terrain de jeu qu’est la langue. La musique : d’ essence acoustique, des chœurs d’alarmés, rouges de honte, un percu pas trop sioniste, un sax symbole prétentieux, un pianiste nihiliste, et une fille (parce qu’il en faut une). Ca navigue entre un univers classieux (piano violoncelle clarinette métallophone) et des aventures plus groovesques (contrebasse balafon percus piano). Cette couleur sonore résulte vraiment de l’alchimie des univers et des histoires professionnelles des musiciens : un pianiste surdiplômé du CNR et fortement jazzifié par la vie, une violoncelliste classique, professeur au CNR, désireuse de frotter un peu les cordes de son instrument à d’autres climats, un souffleur multiple, musicien, comédien, circassien, rompu à la scène des musiques actuelles, un percu bricolo patiné par les expériences les plus farfelues. 

http://home.tele2.fr/herveakrich

 

Courteline Opérette  

15 septembre 2007 à HEILTZ L’EVEQUE  

Mise en scène Christine Berg - Avec Mélanie Faye, Laurent Nouzille, Vincent Parrot et Lyonnel Borel au piano

Les petites pièces de Courteline sont des modèles de drôlerie incongrue, ce sont des comédies de langage. Il n’y a pas d’action, elles mettent en scène des personnages médiocres et hargneux qui n’ont que des défauts et dont il y a fort à craindre qu’ils nous ressemblent. Ils sont toujours sujets de tyrannies banales (sans que cela prête à de graves conséquences) et quand ils n’en sont pas les victimes, ils se délectent d’être bourreaux à leur tour. N’est-ce pas là aussi une caractéristique fondamentale de la nature humaine ? La forme chantée convient particulièrement à cet univers cocasse, une sorte d’opérette contemporaine tragi-comique… Christine Berg 

 

Les Balles populaires (Frédéric Pradal)

Jonglage et théâtre

22 septembre 2007 à BIGNICOURT SUR SAULX  

D’abord j’installe bien, je mets mon magnétophone à droite et la valise à gauche. Et puis je commence : Je fais voler les 3 massues avec la jolie musique. Tu vois toutes les manières dans le monde de faire la jonglerie avec les 3 balles quand je te raconte mon voyage. Je te montre mon incredible 5 balls juggling et c’est bien parce que c’est toujours un nouveau ami que il fait la musique. Je te présente ma chérie et je danse avec elle, en vrai c’est une balle blanche. Je fais le diabolo pour ma chérie mais des fois le magnétophone il marche pas bien.

www.lesitedegorky.com

 

Opéra Pince à Linge (La Fabrique des Arts d’à côté)

Théâtre manuel

13 octobre 2007 à POSSESSE  

Pour ces deux hurluberlus stoïques, ces déjantés distingués, ces gentlemen drolatiques… Ils nous transportent dans leur univers poétique peuplé de bestioles gambadantes, apaisantes ou menaçantes. Ces deux là ont du talent plein les mains ! Leurs doigts s'emmêlent, s'enlacent, se dressent ou s'étirent, se chevauchent et s'échinent, émouvantes, terrifiantes, épinglées et cornues : quatre mains virtuoses pour un bestiaire imaginaire. Leurs créatures prennent le pouvoir et tout bascule. Les comédiens perdent la boule dans une pincée délirante : C'est « Alien » version domestique, « la Guerre des mondes » version buanderie. La Fabrique des Arts d'à côté nous chahute, nous percute, nous distille son grain de folie à quatre mains à caresser dans le sens du poil.

http://perso.wanadoo.fr/alain.blanchard/

 

Maison de la Communication - 8 rue de l’église - 51250 Alliancelles - 03 26 72 75 02

maisondelacom@free.fr